Vaccination et dépistage dans nos maisons médicales (COVID-19)

Echographie abdomino-pelvienne

  1. Qu’est-ce qu’une échographie abdomino-pelvienne ?
  2. Dans quel cas une échographie abdomino-pelvienne est nécessaire ?
  3. Echographie abdomino-pelvienne transcutanée
  4. Echographie par voie endocavitaire : transvaginale et transrectale
  5. Echo-endoscopie
  6. Préparation à une échographie abdominale ou pelvienne
  7. Déroulement d’une échographie abdomino-pelvienne
  8. Les suites d’une échographie abdomino-pelvienne

L’échographie abdomino-pelvienne est une technique d’imagerie médicale basée sur l’utilisation des ultrasons. Elle permet de visualiser les organes de l’abdomen et du pelvis. Cet examen est réalisé au travers de la paroi abdominale.

Qu’est-ce qu’une échographie abdomino-pelvienne ?

L’échographie est une technique d’imagerie médicale qui utilise les propriétés des ultrasons émis par la sonde de l’échographe. Ces derniers se réfléchissent sur les parois des organes et produisent un écho dont le retour permet de réaliser des images en teintes de gris de la zone examinée.

C’est un examen qui n’utilise pas les rayons X, il ne présente donc aucun risque d’irradiation.

L’échographie abdomino-pelvienne permet de visualiser les organes de l’abdomen et du pelvis :

  • Le foie
  • La vésicule biliaire
  • Les reins
  • La vessie
  • L’utérus et les ovaires chez la femme
  • La prostate et les vésicules séminales chez l’homme

On distingue 3 techniques d’échographies abdominales et/ou pelviennes : à travers la paroi abdominale (transcutanée) ou par voie endocavitaire (dans le vagin ou dans le rectum).

Dans quel cas une échographie abdomino-pelvienne est nécessaire ?

L’échographie abdomino-pelvienne peut être utilisée pour :

  • Diagnostiquer une maladie : recherche d’une tumeur (kyste ovarien), d’une infection (salpingite, cholécystite), d’un calcul (lithiase vésiculaire, rénal).
  • Suivre l’évolution d’une pathologie (surveillance d’un cancer, d’une endométriose).
  • Suivre la croissance et étudier le bon développement des organes du fœtus pendant la grossesse.
  • Guider un chirurgien au cours de certaines opérations

Echographie abdomino-pelvienne transcutanée

La sonde de l’échographe est déplacée sur la peau de l’abdomen. Elle permet d’examiner tous les organes de l’abdomen et de la région pelvienne : foie, reins, vessies, utérus, ovaires, etc.

Echographie par voie endocavitaire : transvaginale et transrectale

La sonde de l’échographe est introduite dans le vagin ou le rectum. En étant plus proche des organes examinés, elle permet d’obtenir des images de qualités :

  • Des ovaires, de l’utérus pour l’échographie transvaginale. Cette technique ne peut pas être effectuée chez une femme n’ayant jamais eu de rapports sexuels. L’examen est possible pendant la grossesse et après la ménopause.
  • De la prostate et des parois du rectum pour l’échographie transrectale. Cet examen peut également servir à guider le médecin pour la réalisation de biopsies de la prostate.

Echo-endoscopie

L’écho-endoscopie est une échographie réalisée au cours d’une endoscopie digestive haute (exploration de la partie haute du tube digestif via un tube souple sur lequel une caméra est fixée).

La sonde est fixée sur l’endoscope est introduite par la bouche pour examiner les parois digestives (par exemple : l’œsophage ou l’estomac) ou d’organes plus profonds comme le pancréas.

Il est possible que le patient soit sous sédatif ou légèrement anesthésié.

Préparation à une échographie abdominale ou pelvienne

Lors de votre prise de rendez-vous pour une échographie abdomino-pelvienne, prévoyez le temps nécessaire car cet examen dure en moyenne 30 minutes.

Certains documents et un minimum de préparation permettent de passer l’examen dans de bonnes conditions.

Utilisez la liste de vérification pour ne rien oublier

  • Prendre votre traitement habituel
  • Être à jeun (sans avoir mangé depuis quelques heures) généralement autour de 3-4h heures avant l’examen pour une échographie abdominale.
  • Ne pas avoir uriné au moins 3h avant une échographie pelvienne transcutanée. Cet examen nécessite souvent que la vessie soit pleine afin d’obtenir des images d’organes de meilleures qualités. Cependant si vous avez déjà uriné, vous pouvez boire abondamment dans l’heure qui précède l’échographie (idéalement 1L d’eau).
  • En revanche, la vessie doit être vide pour échographie transvaginale ou transrectale. Vous devez donc aller aux toilettes juste avant l’examen.
  • A noter que l’échographie transrectale nécessite la réalisation d’un lavement à votre domicile avant l’examen.

Déroulement d’une échographie abdomino-pelvienne

L’échographie abdominale ou pelvienne est effectuée par un médecin radiologue ou un médecin spécialisé en échographie. Les sages-femmes sont également compétences pour effectuer des échographies en vue d’une grossesse (pour surveiller l’ovulation) et d’assurer son bon suivi.

Avant l’examen, le médecin vous interroge sur vos problèmes de santé et vos traitements en cours ou passés. Il est très important de lui signaler toute prise de médicaments.

La durée de l’examen dure en moyenne 30 minutes.

  • L’échographie abdomino-pelvienne transcutanée se passe dans une pièce sombre pour faciliter la lecture des images.
  • Vous devez avoir la vessie pleine.
  • Lorsque l’examen est terminé, le gel est enlevé.
  • Si vous en ressentez le besoin, vous pouvez aller aux toilettes pour vider votre vessie juste après l’examen.

  • Videz votre vessie.
  • Enlever votre tampon vaginal si vous en portez un.
  • Signaler une éventuelle allergie au latex. Une protection de la sonde sans latex sera utilisée.

  • Videz votre vessie.
  • Signaler une éventuelle allergie au latex. Une protection de la sonde sans latex sera utilisée.

Les suites d’une échographie abdomino-pelvienne

Pendant l’examen d’échographie, les échos des ultrasons sont enregistrés par un ordinateur qui les convertit en images les mouvements, visible sur un écran. Le médecin enregistre alors les images sur lesquelles il souhaite mesurer certains paramètres (la croissance du fœtus, la présence d’une anomalie, la taille d’un organe, etc).

Lorsque l’examen est terminé, le médecin interprète les résultats et vous les explique. Il vous remet un compte-rendu d’examen qu’il adresse également au médecin prescripteur et/ou au médecin traitant.

Si cela s’avère nécessaire, au vu des résultats, il vous prescrit des examens supplémentaires pour compléter votre bilan.

Aucune complication n’est liée à la réalisation d’une échographie abdomino-pelvienne transcutanée, transvaginale ou transrectale mais peut survenir lors d’une écho-endoscopie en rapport avec l’anesthésie.

A quel endroit faire une échographie abdomino-pelvienne ?

Vous pouvez réaliser une échographie abdomino-pelvienne dans nos maisons médicales.