Dépistage PCR dans nos maisons médicales (COVID-19)

Comment se faire dépister du coronavirus (COVID-19) ?

...
  1. Qu’est-ce que le test PCR ?
  2. Qu’est-ce que le test sérologique ?
  3. La sérologie dans la stratégie du déconfinement
  4. Tarifs
  5. Questions fréquentes
  6. Besoin de se faire dépister ?
  7. Besoin de communication par téléphone ?

En cette période d’épidémie au coronavirus aussi dénommée, Covid-19, SARS-COV-2, les tests biologiques suscitent à juste titre l’intérêt de tous. Actuellement il existe deux types de test.

Le test PCR utilisé pour le diagnostic est potentiellement utile pour le dépistage de l’infection coronavirus (COVID-19), il est très fiable, si le prélèvement est bien réalisé.

Le test sérologique, très prochainement disponible (le 20 Avril dans la maison médicale de Cannes et la maison médicale d’Antibes.) est beaucoup plus simple et moins onéreux, mais est principalement destiné à identifier les personnes ayant développé une immunité contre le coronavirus (COVID-19).

Actuellement, le dépistage de l’infection du coronavirus se fonde uniquement sur le test PCR (réaction en chaîne par polymérase), qui met en évidence ou non de l’ARN (acide ribonucléique) viral dans un prélèvement nasopharyngé obtenu par écouvillonnage.

Ce test permet de préciser si, à un instant T, la personne est porteuse ou non du virus. Les résultats sont obtenus en quelques heures, voire beaucoup plus rapidement avec le développement par certains industriels d’appareils qui permettraient d’obtenir un résultat en moins d’une heure.

Qu’est-ce que le test PCR ?

background-coronavirus-mmf-sante

Le test PCR est très fiable au niveau biologique, mais cette fiabilité est fortement opérateur dépendant, ce qui signifie que le prélèvement doit être effectué par une personne entrainée pour être réalisé correctement, ce qui est plus complexe qu’il n’y paraît.

De plus, la charge virale peut varier dans le temps : elle peut-être trop faible pour être détectée en tout début d’infection, ou se négativer au bout de 8 à 10 jours d’évolution car le virus n’est plus présent dans le nasopharynx.

Ainsi, des études ont montré que le test peut être négatif sur un échantillon prélevé au niveau nasal et être parallèlement positif dans les expectorations bronchiques. La réalisation de ce test expose fortement le soignant à la contamination du coronavirus.

Enfin une autre limite à ces tests est d’ordre logistique, en effet nous devons faire face comme dans d’autres pays européens à un manque de réactifs.

Qu’est-ce que le test sérologique ?

background-test-serologique-coronavirus-mmf-sante

Le test sérologique est réalisé sur un prélèvement sanguin, son utilisation en pratique est assez simple : le test comprend des antigènes viraux qui sont mis en contact avec le sang du patient. En présence d’anticorps, la réaction antigène-anticorps est visualisée par une coloration.

S’agissant du coronavirus, des tests unitaires rapides ont été développés : ils ne nécessitent que deux petites gouttes de sang et sont donc beaucoup plus simples à réaliser et sans risque de contamination pour les soignants, contrairement aux tests PCR.

Ce format de test est cependant en général un peu moins sensible que les tests classiques réalisés en laboratoire d’analyses médicales. Pour autant, quelles que soient leurs modalités de réalisation pratique, ces tests sanguins ne répondent pas à la même question que les tests PCR, puisqu’ils recherchent la présence d’anticorps, témoins d’une infection récente (en cas de présence d’IgM) ou plus ancienne (en cas de présence d’IgG).

La sérologie dans la stratégie du déconfinement

background-consultation-medicament-coronavirus-mmf-sante

Les tests sérologiques sont très attendus pour identifier les personnes ayant été en contact avec le coronavirus, stratégie très utile dans le cadre du déconfinement à venir.

Cependant, il convient néanmoins d’observer une certaine réserve, en effet l’évolution des courbes sérologiques après une infection par le coronavirus n’est pas complètement connue. On sait que dans les infections virales, les anticorps ne sont détectables qu’au moins 7 à 10 jours après l’apparition des premiers symptômes, avec dans un premier temps, l’apparition d’IgM témoins d’une infection en cours puis, plus tardivement, d’IgG témoin d’une infection ancienne et donc d’une immunité.

L’interprétation de ces tests sera précisée dans les semaines qui viennent grâce aux évaluations menées par le Centre national de référence des virus respiratoires.

Plusieurs études se sont attachées à préciser le profil de la séroconversion, c’est-à-dire de la montée des anticorps, notamment un travail publié dans le Lancet Infectious Diseases, qui a montré que, dans le cas d’infections par le coronavirus, les anticorps n’ont commencé à s’élever qu’après 10 jours d’évolution de la maladie.

Au-delà du profil de séroconversion, d’autres questions se posent, en particulier la durée de l’immunité conférée par l’infection, qui pourrait être variable en fonction de la sévérité des symptômes, ainsi que le rôle protecteur des anticorps contre une nouvelle infection.

Il reste donc encore beaucoup d’inconnues et les résultats des travaux du Centre national de référence des virus respiratoires, qui centralise l’analyse des prélèvements de patients bien documentés, sont donc très attendus.

Tarifs

Test PCR

Remboursé par la sécurité sociale

Test sérologique

30€ à régler à l’obtention des résultats

Questions fréquentes

Non, vous n’avez pas besoin d’ordonnance pour vous faire dépister dans nos maisons médicales.

Oui, sinon 25€ seront à régler au médecin qui vous fera une note de soin pour se faire rembourser.

Non, la carte vitale suffit.

Vous avez besoin de votre carte vitale et votre mutuelle si vous en possédez-une.

Nous effectuons simplement une prise de sang.

Oui, tout le monde à le droit de se faire dépister.

Oui, c’est le principal intérêt du test sérologique

Oui, peu importe votre ville d’origine vous avez le droit de vous faire dépister dans nos maisons médicales.

Pour le moment le test sérologique est payant mais il devrait être remboursé dans les prochaines semaines.

Oui, nous travaillons avec le laboratoire bioesterel qui réalise les analyses, c’est un groupe au niveau régional qui dispose de toutes les accréditations nécéssaires.

Besoin de se faire dépister le coronavirus (COVID-19) ?

Rendez-vous à la maison médicale MMF SANTE la plus proche de chez vous pour effectuer un test de dépistage dès le 20 avril 2020.

Vous n’avez pas besoin d’ordonnance ou de papier spécifique pour effectuer le test de dépistage du coronavirus.

Besoin de communication par téléphone ?

Un numéro vert : 0 800 130 000 répond aux questions des Français sur le nouveau coronavirus de 9h à 19h tous les jours.

Cette plateforme téléphonique ne fait pas de téléconsultation et ne dispense donc pas de conseils médicaux. Pour cela appelez votre médecin traitant ou la maison médicale MMF SANTE  la plus proche de chez vous.