application-stopcovid
Sommaire

L’application StopCovid est téléchargeable dès le mardi 2 juin, cette application peut se révéler d’une efficacité remarquable pour limiter la circulation du virus.

Objectif

Se protéger et protéger les autres. Il est donc primordial qu’un maximum de personnes l’adopte. En effet, contrairement à certains pays, son utilisation se fait sur la base du volontariat, si personne ne la télécharge le développement de cette application n’aura servi à rien.

Comment ça marche ?

L’application utilise le Bluetooth du téléphone qui doit être activé en permanence. Cette fonction permet l’échange d’informations à très courte distance.

Lorsque vous faites la queue dans un supermarché ou bien que vous êtes assis à côté d’une personne dans le bus pendant plus d’un quart d’heure et à moins d’un mètre de distance d’un malade potentiel et si celui-ci se révèle positif au coronavirus (COVID-19), vous, ainsi que toutes les personnes qui l’ont croisé, seront prévenues et invitées à se faire tester et à s’isoler jusqu’aux résultats des tests.

Parmi les personnes testées, celles qui seront positives devront continuer à s’isoler et à se déclarer malades sur l’application protégeant ainsi les autres utilisateurs.

Développement de l'application

background-application-stopcovid

C’est une startup de Chambery en Savoie, Lunabee Studio que l’Institut de Recherche en Informatique et en automatique (INRIA) a choisi pour développer l’application StopCovid.

Cette jeune pousse a réussi en seulement deux mois le pari de mettre au point l’outil capable d’alerter les personnes ayant été en contact avec un malade atteint du coronavirus (COVID-19).

Comme le souligne Olivier Berni le directeur de Lunabee Studio, l’intérêt de cette application réside dans la vitesse à laquelle circule l’information : elle va beaucoup plus vite que les brigades sanitaires qui mettent plusieurs jours pour prévenir les personnes qui ont été en contact avec un malade atteint du coronavirus (COVID-19).

La protection de la vie privée

Depuis son annonce par le gouvernement début avril, l’application StopCovid fait néanmoins grincer des dents les défenseurs de la protection de la vie privée qui craignent que son utilisation se prolonge au-delà de la crise sanitaire.

Le gouvernement et les concepteurs de l’application se veulent rassurant en avançant que cet outil n’utilise pas la géolocalisation et ne permet donc pas de tracer les personnes, que les données sont cryptées et anonymes, et ne permettront jamais de remonter à l’identité réelle des utilisateurs.

Enfin les données seront toutes effacées dans les six mois après la fin de l’état d’urgence.

Pour aller plus loin :
Application officielle StopCovid (Gouvernement.fr, 28 mai 2020)

Besoin de communication par téléphone ?

Un numéro vert : 0 800 130 000 répond aux questions des Français sur le nouveau coronavirus de 9h à 19h tous les jours.

Cette plateforme téléphonique ne fait pas de téléconsultation et ne dispense donc pas de conseils médicaux. Pour cela appelez votre médecin traitant ou la maison médicale MMF SANTE  la plus proche de chez vous.

Articles similaires

Retour haut de page