L’été arrive, le soleil brille, le sable est chaud… et les vacances sont pour bientôt. Ça ne trompe pas, farnientes et baignades ne devraient plus tarder, mais gare où vous mettez les pieds car vous allez probablement croiser quelques copains qui partagent le même terrain de jeu que vous.

Zoom sur la vive et comment appliquer les gestes de premiers secours si vous êtes piqués par l’une d’entre elles.

Symptômes de la piqûre de vive

Ce poisson vit sur les fonds sablonneux et s’enterre dans le sable à faible profondeur le long de nos côtes, seule dépasse la nageoire dorsale et les baigneurs ou les pécheurs se blessent lorsqu’il lui marche dessus ou en mettant la main pour décrocher ce poisson d’une ligne.

La piqûre de vive est en général très douloureuse mais non mortelle. Des effets secondaires peuvent accompagner cette blessure, il s’agit de maux de tête, de bourdonnement, de sensation de vertiges, de palpitations, des vomissements ainsi que de la fièvre.

La prise en charge et le traitement doivent être le plus rapides possible pour éviter l’aggravation des symptômes et de la douleur.

Sortez de l’eau

La première chose à faire lorsque vous entrez en contact avec une vive est de ne pas paniquer et de sortir de l’eau au plus vite si vous êtes en mer.

En effet la décharge de venin peut entrainer une perte de connaissance ou un état de panique qui ensuite peuvent mener le nageur à la noyade, il est donc nécessaire de rejoindre la plage le plus vite possible pour se mettre hors de danger.

Nettoyez et désinfectez la plaie

Tout d’abord il faut nettoyer la plaie à l’eau douce, ne rincez surtout pas à l’eau de mer, cela pourrait être non seulement très douloureux mais aussi augmenter le risque d’infection.

Il est nécessaire de bien désinfecter la plaie à l’aide d’un antiseptique afin de prévenir contre une surinfection.

Retirez les fragments d’épines de vive

background-comment-reagir-piqure-vive

Lors d’un contact avec une vive il est possible que des fragments d’épines se logent dans la plaie, il faut alors essayer de les retirer, la pince à épiler est une solution efficace pour réaliser cette opération.

Neutralisez le venin avec une source de chaleur

La chaleur est un moyen de choix car comme pour les piqûres de méduses le venin est thermolabile. Il est recommandé d’appliquer au plus vite une source de chaleur au plus près de la lésion sans jamais toucher la peau. Les recommandations préconisent le sèche-cheveux, l’eau chaude, le briquet, la cigarette incandescente.

Soulager la douleur d’une piqûre de vive

Après avoir désinfecté la plaie et les fragments d’épines, l’application d’une pommade anti-inflammatoire à base de cortisone ou l’application d’eau chaude permettent de soulager la douleur.

La douleur peut rester intense pendant plusieurs heures, par conséquent l’utilisation du paracétamol peut vous aider à soulager la douleur.

Surveillez l’évolution de la plaie

Si les symptômes restent très importants plusieurs heures après l’accident ou si la plaie s’infecte, l’intervention d’un médecin devient nécessaire.

Si vous êtes en vacances sur la côte d’Azur et que vous êtes victime d’une piqûre de vive vous pouvez vous rendre dans une maison médicale MMF SANTE où le médecin procèdera à la désinfection de la plaie et vérifiera la vaccination antitétanique. Des antalgiques seront prescrits à l‘issue de la consultation. Il conviendra de surveiller cette lésion et en cas de surinfection une antibiothérapie sera prescrite. 


Articles récents

Comment réagir en cas de piqûre de méduse ?
Comment réagir en cas de piqûre d’oursin ?
Retour haut de page