Dépistage PCR dans nos maisons médicales (COVID-19)

Le point sur l’épidémie du coronavirus (COVID-19)

...
  1. Pourquoi le nombre de nouveaux cas positif au COVID-19 ne cesse d’augmenter ?
  2. Comment expliquer la stagnation du nombre de décès ?
  3. Existe-t-il un traitement pour le COVID-19 ?
  4. Que faire en cas de symptômes ou de contact suspect ?
  5. Qui doit se faire tester ?
  6. Où se faire tester ?
  7. Quel test faut-il pratiquer ?
  8. Est-ce que ça fait mal ?
  9. En combien de temps avons-nous les résultats ?
  10. Peut-on tester les enfants ?
  11. Combien coûte un dépistage PCR COVID-19 ?
  12. En savoir plus sur l’épidémie de COVID-19

Semblant s’atténuer sensiblement depuis plusieurs semaines, l’épidémie du coronavirus (COVID-19) repart de nouveau à la hausse. En effet, ces derniers jours le nombre de nouveaux cas ne cesse d’augmenter, en particulier dans notre région et notre département.

background-coronavirus-mmf-sante

Pourquoi le nombre de nouveaux cas positif au COVID-19 ne cesse d’augmenter ?

Plusieurs causes sont à incriminer. La première d’entre toutes correspond à l’aflux de la population estivale. Les destinations lointaines étant pour l’instant interdites, les Français ont donc choisi de passer leurs vacances sur place et l’arrivée de personnes de régions fortement contaminées a facilité la circulation du virus.

L’autre facteur à prendre en compte est l’augmentation des tests de dépistage. Alors qu’ils étaient réservés il y a quelques mois à des indications bien ciblées, ils sont aujourd’hui accessibles au plus grand nombre. Et plus on dépiste, plus on trouve de cas positifs.

Comment expliquer la stagnation du nombre de décès ?

En effet si le nombre de nouveaux cas augmente très fortement, paradoxalement les hospitalisations en réanimation ainsi que la mortalité augmentent pour l’instant très légèrement.

Nous pouvons expliquer cela par le fait que la plupart des contaminations concernent des adultes jeunes de moins de 30 ans, les personnes âgées semblent pour l’instant relativement épargnées et comme nous le savons la gravité de la maladie augmente exponentiellement avec l’âge.

La plupart de ces nouvelles contaminations se produisent entre jeunes adultes lors d’évènement festifs rassemblant un grand nombre de participants qui n’observent pas les mesures barrières. Les vacances sont l’occasion de retrouvailles familiales donnant lieu à de grands banquets qui sont aussi une cause de contamination.

Cependant, il faut rester très prudent en matière de pronostic car si cette apparente baisse de la gravité de la maladie pourrait sembler rassurante, rien ne nous permet d’affirmer que le virus a perdu sa dangerosité et que la mortalité ne repartira pas à la hausse.

background-consultation-medicament-coronavirus-mmf-sante

Existe-t-il un traitement pour le COVID-19 ?

A ce jour aucun vaccin ni traitement spécifique n’est disponible. Si on peut lire dans la presse un certain nombre d’annonces sur les candidats vaccins et certains traitements, rien aujourd’hui n’est disponible. Sans parler du vaccin russe en cours d’administration en Russie, nos autorités de santé nous laissent espérer un vaccin seulement à partir du premier trimestre 2021.

C’est dire que les geste barrière gardent toute leur importance. En tout premier lieu le port du masque représente une réelle barrière au virus.

C’est aussi un vrai geste citoyen, car en portant mon masque je protège mon voisin et lorsqu’il le porte, il me protège. Si tout le monde porte son masque c’est une protection à plus de 99 %.

Se laver les mains, décontaminer les surfaces et respecter une distance d’au moins un mètre entre nous, ce sont des barrières supplémentaires qui stoppent la propagation du virus COVID-19.

Voir article : 7 conseils pour se protéger du coronavirus (COVID-19)

Que faire en cas de symptômes ou de contact suspect ?

Les symptômes de la maladie du coronavirus (COVID-19) sont maintenant bien connus, il s’agit en général d’un état grippal avec courbatures, douleur musculaires, rhinite, maux de tête, fièvre, fatigue anormale, perte du gout et de l’odorat, diarrhée.

Voir article : Quels sont les symptômes du coronavirus (COVID-19) ?

Tous ces signes ne sont pas forcément présents en même temps, il peut s’agir de l’association de plusieurs de ces symptômes, mais aussi d’un signe isolé. La complexité dans tout ça vient des porteurs sains.

En effet dans un grand nombre de cas la personne infectée peut ne présenter aucun signe, c’est dire toute l’importance du traçage et du dépistage systématique de tous sujet ayant été en contact avec un cas suspect, même s’il ne présente aucun signe.

Si le test revient positif, il conviendra d’isoler la personne contaminée et de tracer tous ses contacts.

En bref, le trio gagnant avec cette maladie est « Tester, Isoler, Tracer ».

Qui doit se faire tester ?

Dans l’absolu, toute personne présentant l’un des symptômes décrits plus haut et toute personne ayant été en contact avec un patient positif au COVID-19, doit avoir recours à un test de dépistage appelé RT-PCR COVID-19.

Où se faire tester ?

Vous pouvez vous faire tester n’importe quel laboratoire d’analyse biologique avec une prescription médicale.

Vous pouvez aussi vous faire tester dans les maisons médicales MMF SANTE

Quel test faut-il pratiquer ?

En cas de suspicion du COVID-19, il convient de faire pratiquer un prélèvement RT-PCR. Les tests sérologiques renseignent sur la présence d’anticorps, ils sont pratiqués pour savoir si le patient a été en contact avec le virus il y a plusieurs semaines. Typiquement, est-ce-que le syndrome grippal de cet hiver était une infection au COVID-19 ?

Est-ce que ça fait mal ?

Non, lorsque l’opérateur est entrainé. Il s’agit d’introduire dans les fosses nasales un écouvillon ayant la forme d’un long et mince coton-tige en évitant de léser les cornets.

Bien fait, le prélèvement est inconfortable, c’est dire qu’il provoque une envie d’éternuer et un larmoiement réflexe, mais en aucun cas douloureux.

background-le-point-epidemie-coronavirus-covid-19

En combien de temps avons-nous les résultats ?

Si dans l’absolu le résultat d’un dépistage PCR isolé est obtenu rapidement, devant le grand nombre de tests pratiqués quotidiennement dans les laboratoires (plusieurs milliers par jour dans notre département) le délai pour obtenir les résultats est désormais de 72 heures.

Ce qui pose un problème pour les personnes qui doivent voyager et présenter un test de moins de 72 heures.

Peut-on tester les enfants ?

Oui tous les enfants peuvent être testés.

Combien coûte un dépistage PCR COVID-19 ?

Le dépistage PCR est pris en charge par l’assurance maladie, si le patient possède une mutuelle il n’aura pas besoin de payer le laboratoire.

Dans les maisons médicales MMF SANTE, le patient règlera le médecin qui réalisera le prélèvement, cette consultation est prise en charge par l’assurance maladie.

Pour un non assuré social ou un étranger en vacances le dépistage PCR coûte 75 euros qui seront à régler directement au laboratoire.

En savoir plus sur l’épidémie de COVID-19